LONDRES 2012

Fédération Française du Sport Adapté

Créée en 1971, association reconnue d’utilité publique, la FFSA a reçu la  délégation du Ministère des Sports pour organiser la pratique sportive des activités physiques et sportives des personnes en situation de handicap mental, intellectuel ou psychique.

 

Objectif : Offrir à toute personne handicapée mentale ou psychique, quels que soient ses désirs, ses capacités et ses besoins, la possibilité de vivre la passion du sport de son choix dans un environnement voué à son plaisir, sa performance, sa sécurité et à l’exercice de sa citoyenneté.

 

Domaines d’actions : Organisation et développement des pratiques dans les clubs, à travers les ligues et les comités départementaux ; organisation de manifestations territoriales, nationales et internationales; formations professionnelles diplômantes d’encadrement ; études et recherche sur le sport et le handicap mental et psychique ; représentation, promotion, et défense des intérêts du Sport Adapté au plan national et international.

 

6 formes de pratiques (adaptées dans l’organisation, les programmes, l’encadrement, les équipements, leur règlement) : Activités motrices (parcours moteurs et orientés) ; Sport de compétition (3 divisions) ; sport de haut niveau dans 5 disciplines ; Sport intégré (conventions avec fédérations ordinaires) ; Sport loisir ; Sport scolaire ; Sport paralympique (3 disciplines sont ouvertes aux déficients intellectuels pour les Jeux Paralympiques de Londres : Athlétisme, Natation et Tennis de Table).

 

Quelques chiffres consolidés :

43000 licenciés

1000 structures associatives

4 600 animateurs permanents (dont : 3 500 bénévoles, 34 techniciens (ETP) mis à disposition par les collectivités territoriales, 12 cadres techniques du Ministère des Sports, 185 salariés associatifs (ETP) dont 10 au siège fédéral, 900 éducateurs sportifs (ETP) mis à disposition par des établissements spécialisés fréquentés par les sportifs.

3 500 000 € de budget annuel, dont 2 100 000 € au sens strictement fédéral.

1 800 rencontres sportives organisées par an.

19 championnats de France

80 stages de formation par an

3,1 heures de pratique hebdomadaire en moyenne par sportif.

 

Disciplines les plus pratiquées : activités motrices, randonnée, athlétisme/cross, football, pétanque, natation, tennis de table, basket, équitation, judo, cyclisme/VTT, tir à l’arc, ski nordique, escalade, badminton, raquettes neige, tennis, gymnastique/GRS, ski alpin, bowling, voile, canoë/kayac, handball, patinage glace, roller skating, rugby, hockey sur parquet, lutte, volley, pelote basque, aviron, spéléologie…

 

Liens institutionnels : Membre du Comité national olympique et sportif français : CNOSF (52ème/110 fédérations agréées par le Ministère des Sports, en terme de nombre de licenciés, de montant de subvention et nombre de cadres techniques) ; Secrétariat général pour l’Europe de l’International Federation of Sport for Intellectual Disabled Persons (INAS-FID) ; vice-présidence du Comité paralympique français ; membre, par arrêtés ministériels, du Conseil national des activités physiques et sportives (CNAPS), et du Conseil national de la vie associative (CNVA) ; Membre du Conseil national Consultatif des Personnes Handicapées (CNPCH) et du Comité d’entente.

 

www.ffsa.asso.fr